Fringe and friends knitalong 2015 : getting out of my comfort zone alongside a knitting community // de l'intérêt de participer à un KAL


Je suis une lectrice passionnée du blog Fringe Association. J'aime beaucoup l'approche réfléchie de Karen et son intérêt pour les savoir faire manuels. J'attendais impatiemment l'annonce du "sujet" du nouveau KAL Fringe and friends. Et quand Karen l'a dévoilé, j'ai d'abord pensé que c'était en tout point un projet que je n'aurais pas choisi de tricoter. Je ne suis naturellement pas très attirée par les fils épais, et je n'étais pas vraiment prête à me lancer dans un travail de motifs en couleurs. Mais la perspective de tout ce que j'allais pouvoir en retirer a emporté ma décision : découvrir une pratique traditionnelle de tricot (veste des tribus Cowichan), puiser de l'inspiration dans les projets des autres participants (dont ceux des invités "illustres", tricoteurs et designers conviés à nourrir le projet de leurs versions), apprendre de nouvelles techniques (motifs en couleurs, suivre un patron uniquement composé d'un diagramme), utiliser mes réserves ... et peut-être, finir par avoir une veste très chaude pour l'hiver ! Participer à un KAL, c'est une expérience pleine d'envies, d'attentes et d'espoirs. Alors, on y va ...

//

I'm a keen reader of Fringe Association Blog. I like Karen's thoughtful approach and her deep interest for patient handmade process. So i was eagerly waiting for the Fringe and friends knitalong to be announced. And when Karen did, i thought that it was in every way a project that i would have not chosen ! Not very tempted by bulky yarns, not ready for stranded colorwork. 
But, the perspective of all benefits coming along with the project made my decision : discovering a knitting tradition (cowichan vest), getting inspiration from the panelists (emblematics knitters chosen to "lead" the group), learning new skills (stranded colorwork, chart only japanese pattern), using my stash ... and maybe, at the end, getting a very warm vest ! Yes, a KAL is an expectation experience.



J'ai monté mes mailles ... et aussitôt rencontré mes premiers problèmes. Je savais que je devais apprendre certaines techniques pour réussir un travail de motifs en couleurs mais j'avais besoin d'aide pour déterminer dans quelle direction je devais concentrer mes efforts. Mon dilemme était le suivant : est-ce que je devais m'appuyer sur ma confortable habitude de tenir mon fil de la main droite (pratique de tricot dite "anglaise") mais lutter avec des "emmêlages" permanents ou sortir de ma zone de confort, mettre ma main gauche au travail pour tenir un fil (pratique de tricot dite "continentale"), et pouvoir garder mes deux couleurs bien séparées sur chacun de mes côtés. J'ai demandé aux autres participants quelle sorte de tricoteur ils étaient (anglais ou continental) et comment ils procédaient pour leur travail en couleurs. Toutes les réponses (que vous pouvez lire ici) ont été très utiles pour mettre un terme à mes doutes. J'ai finalement décidé de me lancer dans le tricot à deux mains, une couleur dans chacune. Un KAL, c'est aussi des rencontres virtuelles pour apprendre des autres. On ne reste jamais coincé !

//

So i swatched ... and needed help. I knew i had to develop my skills to manage stranded colorwork but i asked for help to decide on what direction i should concentrate my efforts. My dilemma was : should i stand on my right hand knitting comfort and struggle with my tangled yarns or should i go out of my comfort zone, put my left hand to work and having my colors surely untangled on each side of my feet. I asked other participants what kind of knitter they are and how they manage stranded colorwork, and all the answers (you can read all the inputs here ) were very helpful to get rid of doubts. I finally decided to practise two hands knitting.
A KAL is also a virtual meeting where you can lean on other persons' skills. You never stay stuck !


Me voilà donc avec une veste d'inspiration Cowichan sur mes aiguilles, là où je n'aurais pas imaginé me trouver il y a quelques jours, ne m'inquiétant plus pour mes fils emmêlés, joyeuse et confiante en ce qui va suivre. Même quand on n'est pas sûr d'aller au bout du projet dans la limite de temps données par le KAL (s'il y en a une), c'est toujours une expérience très enrichissante de tricoter la même chose en même temps que d'autres tricoteurs. Sur instagram, vous pouvez rencontrer  les rencontrer par ici, sous le tag fringeandfriendskal2015. Et juste un peu plus bas, vous trouverez quelques liens à suivre pour tout savoir sur le KAL, pour en apprendre plus sur le tricot cowichan, et pour devenir maître en tissage des fils sur l'envers du travail.

// 

Here i am with my Cowichan-inspired vest casted on, somewhere i would have not imagine being a few days ago, not worrying anymore about my tangled colors, happy and confident in the coming process.
Even if you're not sure about your ability to get a finished object by the end of a KAL (when there is a end), it's always a very enhancing experience to knit with others.
tag to follow on instagram #fringeandfriendskal2015, it's here !

a few links :

a great interview about what is a cowichan vest (and why the pattern we are following is an inspired-revisited-cowichan style vest) 



Au moment de commencer ce nouveau blog, je me suis demandé ce que devrait être le premier article. Pas de grande introduction de ce qui suivra, le contenu se construira au fil du temps, mais écrire à propos de cette communauté construite autour de la laine et du tricot, une communauté vivante, généreuse et créative, me semblait un bon choix parce qu'elle est une des raisons pour lesquelles j'aime autant cet artisanat.
J'aimerais beaucoup découvrir vos expériences ! Dites-moi si vous participez (ou avez participé) à un KAL et ce que vous en pensez. Partagez vos expériences dans les commentaires !

//

When you start a new blog, you wonder what should be the first post. Writing about the vibrant knitting community was important to me because it's surely on of the reasons i'm so passionated by this craft.
I would love to hear about you ! Tell me if you are (or have been) involved in a KAL at the moment and how do you feel about this experience. Please share your thoughts in the comments !


et maintenant la minute anti-jargon : un KAL qu'est-ce que c'est ?
KAL = knit along = tricoter ensemble


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ajouter un commentaire