Slow fashion october : know your yarn // connaître sa laine

 
(English version below)

Slow Fashion October est un mouvement de réflexion et de partage initié par Karen Templer (Fringe Association) qui invite à s'interroger sur le rythme de fabrication et de consommation de nos vêtements, sur l'usage que l'on en fait, sur leur durabilité, sur les matières premières à partir desquelles ils sont produits, sur nos besoins, réels ou dictés par la mode et bien d'autres choses encore. Des échanges très riches ont été générés à partir des pistes de réflexion hebdomadaires proposées par Karen et on peut les suivre en commençant ici sur instagram ou sur le blog de Karen. C'est passionnant !

Cette semaine, l'axe de réflexion est KNOWN // CONNU. Il fait écho en moi à une préoccupation, devenue très présente ces derniers temps : connaître la laine que j'utilise. La connaître bien. Savoir d'où viennent les fibres, comment elles ont été récoltées, comment elles ont été filées, puis teintes avant de parvenir jusqu'à moi. 

Cette préoccupation est arrivée peu à peu. Quand j'ai recommencé à tricoter il y a deux ans, j'ai d'abord pensé que je ne voulais que des fibres naturelles animales, ce qui était une grande différence par rapport à l'époque de mes premières tentatives quinze ans plus tôt, quand les fibres artificielles étaient largement diffusées en France par des enseignes importantes sur le marché. Puis j'ai pris conscience que rechercher ces fibres naturelles, ce 100 % laine, ne suffisait pas du tout et qu'un fil à tricoter pouvait tout à fait être "naturel" sans pour autant que sa production soit respectueuse des animaux dont il provient, de la nature et des hommes. Et il m'a semblé impossible et incohérent de poursuivre sur la voie du processus lent et attentif qu'est le tricot sans en savoir plus sur la matière que j'utilise.

Je tricote pour mon plaisir, parce que c'est une façon d'exercer ma créativité et que j'en ai besoin. Si je peux en partie m'habiller grâce à ça et vêtir les miens, c'est parfait. Mais je n'y suis pas obligée, je le fais parce que ça me nourrit sur le plan créatif. Et il me semble que ce besoin personnel et "optionnel" ne doit pas être satisfait par des productions qui ne respectent ni les animaux, ni la nature.

Désormais, je cherche à connaître la laine que j'achète. Je ne suis pas nécessairement à la recherche d'un label mais je me tourne vers des entreprises qui parlent très clairement de toutes les étapes de production de la laine qu'elles vendent. Au départ, ça m'a semblé très exigeant, un peu frustrant aussi du fait des envies d'achat qui peuvent découler des échanges au sein de la communauté tricot sur des réseaux sociaux comme Instagram ou Ravelry. Puis il m'est apparu que de toute façon, je ne pouvais tout simplement pas tricoter toutes les laines, ma vie ne suffirait pas à cela. Alors repérer patiemment quelques marques de laines répondant à mes critères de transparence n'est pas du tout impossible, la liste s'étoffera bien assez vite au regard de ce que la vie quotidienne me laisse le temps de tricoter.

Aujourd'hui, je vais partager un premier lien vers une marque que j'aime beaucoup : De Rerum Natura.
Tout commence avec les moutons, la volonté de leur éleveur de les sélectionner pour la qualité de leur laine, au besoin de croiser des espèces, puis d'offrir à ce troupeau ainsi formé, des conditions d'élevage respectueuses. Le souci de la marque est de puiser auprès de ce type d'élevage pour sélectionner ses laines, puis d'assurer un circuit court pour les différentes étapes de fabrication. A mon niveau de client, quand je tricote avec une laine De Rerum Natura, je suis tout simplement en confiance, qu'il s'agisse des conditions de vie des moutons dont proviennent les fibres, de la façon dont celles-ci ont été lavées, filés puis teintes dans un cercle proche et dans un souci de respect de l'environnement.

Sur le site de la marque, vous trouverez des liens vers l'élevage qui est au coeur de cette belle aventure, et en cliquant sur les différents fils proposés, vous aurez des informations sur les étapes de leur fabrication. 

J'ai tricoté plusieurs projets avec différents fils De Rerum Natura (photos au début de l'article). Ils sont doux et moelleux, très agréables à tricoter. Ils donnent des vêtements chauds mais qui restent légers à porter. Me sentir autant en confiance avec une laine enrichit véritablement mon expérience de tricot. Je sais qu'une fois fini, je vais encore plus aimer mon vêtement ou mon accessoire en sachant d'où vient la laine, en la connaissant vraiment.


J'aimerais beaucoup découvrir vos coups de coeur et les belles laines éthiques auxquelles vous êtes attachés.  N'hésitez pas à partager un lien dans les commentaires !

 //

Slow Fashion October is a movement started by Karen Templer (Fringe Association), who invites us to think about the way our clothes are produced and the way we use and wear them, about their sustainability and our consumption rythm, about the materials used to make them, about our needs, the real ones and the ones which are dictated by fast fashion. A lot of discussions came from the different weekly themes proposed by Karen. You can start here on her blog or there on Instagram. It's really interesting.

This week the theme is KNOWN. And i feel very concerned as the preoccupation of knowing the wool i use has become very important for me these last months. Knowing where the fibers come from, how they are harvested, spun and dyed before being part of my projects.

This preoccupation grew slowly, step by step. When i re-started to knit two years ago, i first thought that i wanted only natural animal fibers, which was a big difference compared to what i experimented fivteen years earlier when synthetic fibers were mainly sold by mainstream wool shops' brands in France. Then, i realised that looking for natural fibers, this 100% wool label, was not enough at all and that a yarn could be "natural" while suffering from a production which is not kind to animals, environnement and humans. It seemed to me impossible, incoherent and not fair to pretend practising a patient and careful craft without knowing more about the material i use.

I knit for my pleasure, because it's a way to use my creativity and i need that. If i can dress myself or my family with knitted garments, it's fine and rewarding but i don't have to. I knit because it feeds me in a crafty way and it seems to me that this personnal and "optional" need must not be statisfied by productions which are not kind to animals and nature.

From now on i'm trying to buy wool that i can know. I'm not necessarily looking for a standard, rather for companies who talk in a very open way about their yarn production's steps. At the beginning, it seemed to me very demanding and a bit frustrating because of all the buying wishes which can follow on from sharings within the knitting communauty on social networks such as Instagram or Ravelry. But i realised that anyway, i just can't knit all the yarns i see, my whole life would not be enough. So patiently picking a few yarn brands fitting my expectations is not so difficult. The list will grow quickly enough considering the time that daily life let me to knit.

Today i'm sharing a first link to a brand that i like a lot : De Rerum Natura.
Everything begins with the sheeps, the will of a shepherd to select them for the quality of their fleece and to set for the flock the best breeding conditions. The brand collects wool from this kind of respectful breeder and organizes a local production network. As a customer, when i knit with a wool from De Rerum Natura, i just simply feel confident, in the way sheeps are treated, in the way their wool is washed, spun and dyed.

On De Rerum Natura website, you will find links to the farm which is the heart of this beautiful adventure, and by clicking on the various yarns availables, you will have some informations about their production's steps.

I knitted and i'm knitting several projects with different wools De Rerum Natura (pictures up there). They are soft and smooth, very pleasant to knit with. It makes warm but still light weight garments. Feeling so confident in a wool really enhances my knitting experience. I know that when i will be done with a project, i will love the finish object even more as i know how beautiful and ethical is the wool.

I would love to hear about your yarns choices. Feel free to share in the comments so we can discover some wool you attach importance to.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ajouter un commentaire